Pointe de Plan Contaz

Pour les fêtes, Max nous a accueilli dans son chalet familial de Deux Nants (73). L’endroit est parfait pour faire du ski de randonnée. C’est en douceur que Julien, Max, Martin et moi même attaquons la journée.

Nous nous dirigeons vers la Sauce et nous rejoignons le refuge de Plan Lombardie. De là on s’aperçoit que Le Cheval Noir est déjà tracé. En recherche de neige fraiche, nous décidons de bifurquer vers la pointe de plan Contaz en fond de Vallée. La neige est au rendez-vous et il faut faire la trace.

Le nouvel an est passé par là et les jambes sont encore en vacances…

Le coin est calme, nous sommes seuls au monde. Nous rejoignons le sommet alors que le soleil fait une apparition timide mais appréciée. Les premiers virages font vite oublier la lente procession vers le sommet. Le couloir est rempli de neige et c’est avec précaution que nous attaquons la descente. La distance mise entre nous permet de se faire plaisir tout en étant plus en sécurité.

Summit

Stop au Chalet de la Platière : saucisson fromage, la vie est belle. Max a, lui aussi, des restes de nouvel an dans les pattes, il décide donc de se laisser glisser jusqu’à Deux Nants. 

Virage dans la poudre

On aurait pu en rester là…

Regard en coin : c’était tellement bon qu’on décide de refaire un tour. Pour cela on fait alors un check sur Iphigénie pour voir l’orientation et la raideur des pentes. Puis direction le Merbelay. La motivation est là mais les jambes de moins en moins. Un couple de Lagoped nous montre le chemin. La neige est encore meilleure et nous fait oublier que nos langues pendaient il y a encore quelques conversions. 

test du cadeau de Noël : la go pro 🙂

Big up pour Julien : 1800m de D+ pour la cinquième sortie de ski de rando de sa vie et post nouvel an, on peut dire que c’est pas mal. Ajouter à cela que c’est un Niçois qui préfère les sorties plages aux trails du Mercantour. Moi j’appelle ça un solide!

Julien tout sourire et Plan Contaz en fond